Le Bullet Journal, kesaco ? #1 Le principe

Peut-être avez-vous vu fleurir ce mot un peu partout sur internet ces derniers temps. « Bullet Journal ». Pour nos petits cerveaux francophones, ça ne veut rien dire. Et même pour ceux qui toucheraient un peu d’anglais, ça n’est pas spécialement évident.

Et si on découvrait ce qu’il se cache derrière ce terme un peu particulier ?

img_5904Ryder Caroll

En quelques mots, le bullet journal, c’est :

  • un moyen de s’organiser
  • différent d’un agenda classique
  • ultra personnalisable
  • et surtout, ça permet de compiler tous vos carnets et autres papiers qui trainent en un seul (mais si, vous savez, celui avec les listes de vos séries, l’autre avec les livres à lire, les films à voir, et votre journal intime ! et même vos post-it et autres to-do list ! oui oui ! tout, on a dit !)

Le principe de base, l’idée du bullet journal, c’est un américain, Ryder Carroll, qui l’a mis en place. Il explique tout ça drôlement bien sur site en anglais, BulletJournal.com.

Le mieux reste encore de regarder sa vidéo, même sans être anglophone, on comprend la base.

Pour la suite, j’indiquerai entre parenthèses les termes anglais qui correspondent, si jamais vous voulez faire des recherches sur Pinterest et autre ^^

Pour faire court, et en français :

  • MATERIEL
    On prend un carnet et un crayon (le minimum. le reste du matériel, c’est du bonus)

materiel bujo bullet journalBujoTrain

  • CLES
    Sur la toute première page, on inscrit les clés (keys en anglais). En gros, les petits symboles qui vont nous servir dans tout notre bullet journal. La plupart du temps, on met un point pour une tâche à effectuer (qu’on barrera d’une croix une fois faite), un cercle pour un évènement, un trait horizontal pour une simple note, etc… vous faites votre sauce !

keys-bujoGreyDoorStudio keys-2MindTheBook

  • INDEX
    On prend les 4 premières pages pour créer un index (qui a le même nom en anglais), un endroit où on listera les pages et ce qu’on a mis dedans. C’est en quelque sorte un sommaire, quand vous cherchez quelque chose, c’est là qu’il faut aller (il faut donc le tenir à jour 😉 )

index-bujo-bulletjournalTheRedHairDone1

index-bulletjournal-bullet-journalRebelPlans

  • MOIS À VENIR
    On se garde les 2 pages suivantes sur lesquelles on note les évènements importants pour les 6 mois à venir (en anglais, c’est le future log). Anniversaires, rendez-vous, évènements auxquels on veut assister, tout doit y passer !

future-log-bujoLisaKieklak future-log-bulletjournalElectricLil

  • MENSUEL
    On prend une page pour le mois en cours/suivant, on note les évènements importants (le monthly). Anniversaire, évènements, rendez-vous, sorties entre amis, dates de paiements, échéances …
    On n’oublie pas les tâches à accomplir pendant ce mois (tasks). La deadline de toutes ces tâches sera le dernier jour du mois, attention !

monthly-bujo

A Bullet a Day

monthly-bullet-journal-franceCeline_Mge

monthly-bullet-journalBlueLahe

monthly-bujoPrettyPrintsAndPaper

  • JOURNAL
    Et ensuite, jour après jour, on écrit ce qu’on a à faire (ce sont les dailies). Le but étant de noter un maximum pour ne rien oublier. Prendre votre boite-repas au travail pour manger le midi, demander quelque chose à Bidule, amener telle chose à Machin, téléphoner à Truc … Noter pour ne pas oublier !

dailies-bulletjournalXO.KittyStudy

dailies-bujoPlanToSucceed

dailies-bullet-journalHeartistic.Jess

  • LISTES
    Au milieu de tout ça, à la suite les uns des autres (c’est le côté « analog »), on peut caser les listes (lists ou collections), les notes (même mot en anglais), les pensées diverses et variées et ça, c’est la base !
    Mais ça fera l’objet d’un autre article plus poussé 😉

 

Sachant que :

  • on est pas obligé de TOUT marquer dans l’index
  • on peut mettre de la couleur, faire des dessins
    (pour être honnête, j’ai découvert le bullet journal de Ryder Carroll il y a un an, mais je trouvais triste … c’est quand j’ai découvert des journaux plus colorés que j’ai eu envie de m’y mettre !)
  • on choisi le format de carnet qu’on veut, les stylos qu’on veut, la forme qu’on veut !
  • on a le droit de faire des tests, rater des choses, rayer, gribouiller, essayer autre chose plus tard, changer d’avis … c’est notre carnet !
  • on peut ajouter des accessoires, masking tape, rubans, autocollants, peinture, c’est tout comme on veut !

Et vous, le bullet journal, ça vous tente ?
Vous en avez déjà un ? Comment fonctionnez-vous avec ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s